top of page
Rechercher

Il n'y a pas de mauvais chien, il n'y a que des mauvais maîtres?


Il n'y a pas de mauvais chien, il n'y a que de mauvais maîtres!


il est injuste d'affirmer cela, pourquoi?


Pour y répondre il faut comprendre au moins trois éléments importants qui jouent un rôle dans la vie d'un chien que l'on va qualifier ensuite de ''bon'' ou de ''mauvais'' chien...


1. Un chien peut naître avec une maladie mentale, ce qui rendra la tâche impossible même aux experts ou aux spécialistes donc aucuns liens possible avec le maître!


2. L' environnement, de la naissance jusqu' à son nouveau domicile, sera aussi un facteur positif ou négatif sur le chien selon sa race, son âge ou son tempérament, parfois le chien garde des séquelles insoupçonnés dû à un manque d'informations, un traumatisme passé inaperçu!


3. Le maître joue effectivement un rôle primordial dans le comportement du chien, l'éducation qu'il va choisir de lui donner, tout ce qui se véhicule sur l'éducation n'est pas toujours adéquat, le temps qu'il va lui accorder, la vie n'est pas toujours simple et le travail qu'il va accepter de faire sur lui-même, et oui, parfois le maître doit changer beaucoup de chose dans sa vie, tempérament stressé ou anxieux, timide ou explosif, pantouflard ou énergique, joyeux ou dépressif... tout cela va jouer sur le chien!


Un ''mauvais'' maître...ça évoque tout de suite quelqu'un de dur qui maltraite son chien, qui ne le nourrit pas bien, ne lui donne pas un refuge convenable, n'est-ce pas?


Mais en fait et je vais même dire, malheureusement, le ''mauvais'' maître peut aussi être celui qui est bien intentionné, qui aime, cajole et chéri son chien, qui le nourrit de sorte qu'il n'ait jamais faim,qui ne veut que ce qu'il y a de mieux pour son chien, qui va même lui accorder tout les privilèges qui revient normalement aux humains...ce maître, loin d'être ''mauvais'', finit souvent, pas tout le temps mais souvent, avec un chien qui tourne mal!


Dans ce cas-ci, on pourrait soupçonner la maladie mental puisque le chien est dans un environnement favorable et qu'il tourne mal...mais cette situation est très rare.. alors si ce n'est pas la maladie mentale, n'arrivons-nous pas à la dernière équation possible...le maître?


Si à l'inverse on pense à tout les chiens qui n'ont pas eu de chance en partant, dû à la vie étourdissante d'aujourd'hui ou d'un autre malheur et qui se retrouvent en refuge ou même qui font plusieurs familles d' accueils et qui pourtant se font enfin adopter et deviennent d'excellents chiens de famille! Cet exemple montre que les chiens, même s'ils n'ont pas eu un bon départ en ayant pas un environnement favorable, peuvent surmonter ces épreuves et être de ''bons'' chiens...n'arrivons nous pas à la conclusion que le maître y est pour quelque chose?!


Alors, plutôt que d'essayer de trouver qui est un ''mauvais'' maître, il faut plutôt comprendre ce qu'est un ''bon'' maître!


Le ''bon'' maître respecte son chien pour ce qu'Il est, un être intelligent auquel ont ne résout pas tout avec un bout de saucisse!


Le ''bon'' maître respecte son chien dans sa race, son caractère et ses capacités naturels et son âge!


Le ''bon'' maître respecte son chien en l'aimant correctement et en lui reconnaissant ses besoins fondamentaux qui correspondent à son espèce, que ce soit dans son éducation, son couchage, son alimentation, son travail ou ses temps privilégiés!


Chacun sont mode de vie en harmonie!

79 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page